CIU - Cercle Inter Universitaire




 

Edito de Pierre Chastanier : De beaux noirs qui nous font vibrer !


Quand on voit des fanatiques d’extrême-droite vibrer à la coupe du monde de foot devant l’équipe de France victorieuse, on ne peut que s’interroger sur le qualificatif trop souvent entendu : trop de noirs !

C’est oublier que la France est aussi la France, hors métropole, dans les territoires d’outre-mer et que sous cette mention « trop de noirs » certains veulent surtout dire trop de gens d’origine immigrée, trop d’étrangers dans l’hexagone.

Mais que dire des origines des joueurs « blancs » ? Ils ne sont pas forcément « plus français » que les joueurs de couleur !

Certes, alors que 23% de nos compatriotes sur trois générations ont un parent d’origine étrangère, l'équipe de France de foot ne reflète pas stricto sensu l’origine ethnique de la population française.

Pourtant Michel Platini, Zinedine Zidane et autres Kylian Mbappé (tous trois nés en France au pays du Jus Solis) ne sont-ils pas parmi les idoles traditionnelles footballistiques des plus intégristes !

Le foot est beaucoup plus répandu que d’autres sports dans les classes populaires. C’est celui qui est le plus facile à pratiquer et alors que d’autres s’entraînent au Golf ou au Tennis il représente pour certains un véritable ascenseur social.

Et les enfants d’ouvriers intègreront plus facilement le Racing Club de Lens que le Racing Club de Paris !

Quant aux prétendues prédispositions génétiques : si c’était le cas tous les « Ballons d’Or » seraient noirs !

A l’heure où la France a besoin de se retrouver, nous attendons de tous les Français quelle que soit la couleur de leur peau, une adhésion à ses valeurs : Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité. Nous avons la chance de pouvoir participer à travers la Francophonie à l'une des plus exaltantes possibilités offertes dans le monde de demain : 700 millions de locuteurs attendus en 2050 avec une progression de 30 millions par an grâce à …l’Afrique.

Abandonnons donc une fois pour toute la vision néocoloniale de certains nostalgiques, vision, dont par certains aspects nous n’avons pas à glorifier nos aïeux, traitons fraternellement tous ceux qui veulent partager notre destin. Et quand je vois aujourd’hui au Mali, au Burkina Faso et ailleurs comment la France est déconsidérée, je me dis que nous avons raté bien des opportunités et qu’il est temps que cela change !

Mixité sociale, assimilation, éducation, respect des valeurs de chaque communauté qui ne contreviennent pas aux valeurs républicaines, souci d’égalité des chances pour tous sur notre territoire, respect mutuel entre les différentes ethnies, égalité des chances, aide puissante au développement local des autres pays francophones, juste retour de la colonisation, voilà quelques principes qui devraient dicter notre conduite et si, comme Coluche, vous pensez que "le Foot est un sport où des Smicards paient très cher pour voir courir des milliardaires" eh bien n’allez pas au stade  et fermez votre poste !    

Pierre Chastanier