CIU - Cercle Inter Universitaire




 

Edito de Pierre Chastanier : UKRAINE : Arrêtez le massacre !


Le peuple russe manipulé par une télévision aux ordres ne mérite pas d’être écarté de l’Histoire pour les cinquante prochaines années.

C’est pourtant ce qui se produira si son armée désinformée et des mercenaires aux ordres continuent de massacrer les populations civiles ukrainiennes et de les priver d’eau et d’électricité.

Des hôpitaux, des écoles et des crèches brûlent, des centrales nucléaires peuvent exploser (Tchernobyl était déjà en Ukraine), le pays est si dévasté qu’il faudra des décennies pour le reconstruire. Et tout cela part en fumée à cause d’un dictateur que les opposants russes n’arrivent pas à chasser.

Certes les tenants de la Révolution du Maïdan ont commis des erreurs qui ont abouti aux séparatismes de 2014. Certes la France et l’Allemagne n’ont pas joué pleinement le rôle de garants qu’elles avaient contracté lors des accords Minsk II.

Mais l’horreur de l‘invasion russe a tout effacé et la corruption de ses anciens dirigeants ne peut justifier les malheurs du peuple ukrainien.

Si l’inacceptable se poursuit, où cela finira-t-il ?

Tôt ou tard, l'OTAN qui ne veut pas être cobelligérante enverra aux Ukrainiens des lance-missiles à longue portée capables de toucher la Russie. Comment réagira alors le dictateur du Kremlin ? Comme Hitler en se suicidant sauf qu’à la différence d’Hitler il aura peut-être lancé des missiles nucléaires sur les grandes capitales occidentales prêt à périr avec Moscou et Saint-Pétersbourg ?

Le Pape François après bien des hésitations vient à son tour de rappeler l’Holodomor de 1933, cet effroyable massacre par la famine où Staline condamna à mort 5 millions d’Ukrainiens.  

Il est temps que tous les dirigeants du monde, Occidentaux, Chinois, Pays de l’Ex-URSS, Inde, Brésil, et bien d’autres d’intimer à Poutine l’ordre de cesser le feu immédiatement faute de quoi ils s’interdiront tout commerce avec la Russie qui se trouvera ainsi totalement isolée, ils accueilleront tous ses migrants, ils gèleront tous ses avoirs, ils couperont toutes ses communications.

Et puisqu’il faut bien souvent trouver une monnaie d’échange, qu’ils lui proposent que sous l’égide de l’ONU soit organisé un référendum en Crimée n vertu du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes :

·        Voulez-vous redevenir Ukrainiens ?

·        Voulez-vous devenir Russes ?

·        Voulez-vous être indépendants ?

La Russie, si elle entend cette voix de la raison, pourra réintégrer le concert des Nations et voir lever les sanctions qui pèsent sur elle sous réserve qu’elle reconstruise en Ukraine ce qu’elle a ignoblement détruit.

Le monde ne peut pas être unipolaire même sous la Pax Americana et l’Europe après les évènements de Serbie et la guerre actuelle d’Ukraine, ne peut trouver une paix durable alors qu’elle est visée par l’expansionnisme turc (Chypre, Arménie) et par les dangers du Proche Orient (Liban, Palestine) sans une conférence de paix incluant Ukraine et Russie.

Ils ne veulent pas discuter ensemble mais peut-être accepteront-ils de le faire au milieu de nous tous ?

Ou alors creusons vite un abri antiatomique ou préparons notre cercueil. 



Pierre Chastanier