CIU - Cercle Inter Universitaire




 

Editos de Pierre Chastanier : Quelques réactions de lecteurs…


La SDN, ancêtre de l'ONU, prit en charge la décolonisation de l'empire ottoman. Plusieurs conférences furent organisées, Sèvres, Lausanne, San Remo, ...
En 1919-1920, à San Remo, fut décidée la création d'une Palestine arabe et d'une Palestine juive.
La France et la GB, qui s'étaient partagé, dès 1916, l'empire ottoman, intervinrent: La GB, toute puissante, obtint mandat sur la grande Palestine à charge de rendre indépendante la partie juive et celle arabe. En un tour de passe-passe, elle créa la Palestine arabe en 1921 appelée Transjordanie et par un glissement sémantique appela Palestine, la partie juive !
Et pendant plus de 25 ans elle organisa une migration arabe - grand remplacement - afin d'empêcher l'indépendance de l'État d'Israël !
D'ailleurs, en 1921 fut décidée la création d'un état Kurde - ils sont maintenant 40 millions - sans succès, car la France et la GB le refusèrent !
Le monde est imparfait, surtout lorsque l'homme s'en mêle.
Quant aux Ukrainiens, leur sort est plus enviable que celui des allemands et japonais, durant les 4 premiers mois de 1945; les bombes au phosphore firent brûler Dresde, Hambourg, Tokyo pendant des semaines, avec des dizaines de milliers de morts chaque semaine !

 Le principal atout français en matière de sécurité énergétique, son parc de centrale nucléaire, est en mauvaise posture du fait de retards et de défauts de maintenance (corrosion) accumulés en fait depuis des années. A cela il faut ajouter la fermeture des deux réacteurs de Fessenheim en 2020, en parfait état, pour des raisons purement politiciennes. Pas moins de 30 réacteurs sur les 56 en service sont aujourd’hui à l’arrêt. Un programme de redémarrage de certains réacteurs est prévu tout au long de cet automne et cet hiver mais la France risque de rester un importateur d’électricité. Elle qui a été longtemps le premier exportateur mondial et européen. Cela veut dire que la France sera sans doute dépendante de l’électricité produite par nos voisins notamment dans leurs centrales à gaz, au charbon…

Dans ton plan de paix, tu n’oublies qu’une chose : le monde est dominé par les Etats-Unis qui ne vivent, grassement, et depuis leur création, que de la guerre. Guerres qu’ils fomentent, encore une fois, depuis leur création, à travers le monde. 

Tu demandes que les français choisissent : or, nous sommes dans un système politique anti-démocratique, où le recours au peuple est banni, au profit de l’imposition forcée, implacable, des évolutions que tu évoques, dont tout le monde sait, à commencer par les oligarques, qu’elles sont contraires aux aspirations populaires largement majoritaires.

Il est donc illusoire de demander aux français de choisir leur destin, dans un régime qui, exclut dans son ADN, le recours au peuple. 

Comme tu le sais, j'ai vécu toute ma jeunesse dans un quartier, qui avant d'être celui des Bobos fortunés, était celui de la misère, de la pauvreté ou de la "modestie" pour ceux qui paraissaient privilégiés ! Mes instituteurs et institutrices y résidaient aussi, étaient souvent très jeunes- voire débutants- et cependant respectés, honorés, et n'auraient jamais considéré être déclassés ou mésestimés après y avoir été nommés !

Je ne sais rien de l'Ecole Alsacienne, mais étant payante elle peut se permettre de sélectionner !
La grandeur de la France fut d'offrir, gratuitement et pour tous, l'instruction publique.
Il est vrai que les familles bénéficiaires, considéraient cela comme un privilège et non une servitude !
Lorsqu'un privilège bénéficie à tous, il devient une valeur de civilisation ! Les problèmes arrivent lorsque tous ne partagent pas les mêmes valeurs

A suivre