Afficher le menu

Lettre #35 - Avril 2020 - Passage 5/4/2020
   

Chers amis, Bien aimées Sœurs et Frères,

Editorial  - Lettre Avril 2020

 Nous vivons des jours exceptionnels et devons remercier le GADL’U que tous les F :. Et S :. Qui ont été touchés par le coronavirus sont hors de danger, prions pour que ceux et celles encore hospitalisés retrouvent bien vite force et vigueur. Nous remercions particulièrement nos F :. Et nos S:. Engagés dans les services à différentes responsabilités pour œuvrer à sauver des vies à tous les niveaux. Nous sommes heureux de constater la mise en place d’une chaîne d’union fraternelle au sein de chaque atelier de notre Ordre. Une chaîne bien vivante et dynamique, un lien précieux en cette période exceptionnelle.

La crise sanitaire apparait bien comme l’habit visible d’une crise sociétale sous-jacente plus profonde qui perdurera quand le virus aura trouvé les limites de son propre territoire. « Krisis », étymologie de crise, est d’abord une crise du regard porté sur les événements, en tant que jugement porté par ce qui est en train de naître sur ce qui est en train de mourir.

La société officielle qui dans cette période de confinement emplit la totalité de nos lucarnes numériques, nous parait de plus en plus déconnectée de la société réelle. Parfois, elle ne voit pas la dégénérescence intellectuelle d’une part de plus en plus grande de la caste de ceux qui sont fiers de leur illusoire supériorité. Justement ! La maçonnerie telle que nous la comprenons, c’est la négation de toute prétention à la supériorité. Le symbolisme est par essence libre, égalitaire et fraternel. Il fonde le principe selon lequel le lieu fait lien dans un enracinement dynamique. Son exemplarité dépasse le cadre des Loges.

Comme toute plante, l’homme a besoin de racines de ciel et de racines de terre pour s’élever avec force, justesse et beauté. C’est cette élévation que nous nommons transcendance et non pas l’organisation verticale de la société qui se meurt. Une autre société se prépare sans doute, fondée sur des valeurs plus proches des nôtres.

Aussi bien la relative décadence de la modernité ne concerne pas notre conception de l’humanisme. C’est pourquoi nous lions la spiritualité à la culture et donc aux cultures. Face aux outrances de la mondialisation, nous développons notre spiritualité dans un territoire de valeurs.

Dans le désastre actuel, il faut savoir reconnaître la lumière dans l'obscurité apparente.

Aussi bien j’ose affirmer que l’essence de la maçonnerie dépasse de loin l’héritage de l’Universalisme propre à la philosophie des Lumières du XVIIIe siècle à laquelle certains d’entre nous voudraient réduire le symbolisme maçonnique. Cette crise rendra peut-être la maçonnerie plus forte. Repliés dans nos confinements, nous devons déjà nous y préparer.

Certains philosophes, maçons ou non, expliquent que la « postmodernité n’est rien d’autre que la synergie de l’archaïque et du développement technologique. » Peut-être faut-il plutôt dire « tradition » que « archaïque ». C’est une autre manière de prédire le retour du partage, de l’échange, de la solidarité et autres valeurs premières, fondamentales que « la paranoïa des élites modernes avait cru, dialectique aidant, pouvoir dépasser ».

Nul ne peut savoir ce que la société post virale nous réservera. Mais le retour aux valeurs premières de culture et de spiritualité représentera le fondement des lumières de demain.

Aussi bien j’invite tous nos amis, nos sœurs et frères, à maintenir ces liens durant cette période de confinement. A former également une chaine d’union symbolique pour ceux que cette pandémie aura foudroyés. C’est dans l’épreuve que nous semons les blés de demain.

Nous serons heureux de nous retrouver parce que dans l'épreuve nous pensons déjà préparer une humanité meilleure.

Christine Sauvagnac 
Grand Maître de la GLCS

C.S.

Notez : #GLCS_officiel  - La GLCS est sur Instragram - Abonnez-vous


La Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité
soutient l'initiative de la Grande Loge de France 

pour faire face à l'épidémie du Covid-19

Le communiqué du Grand Maître de la GLCS

 La Grand Loge de France et son Fond de Dotation se mobilisent pour venir en aide aux soignants et personnel hospitalier dans cette épreuve que nous traversons tous. Le Grand Maître Pierre-Marie ADAM et le Président de la Fondation, notre Frère et ami Alain-Noël DUBART, lancent un appel aux Frères et aux Soeurs. par une vidéo à faire circuler.

Une prise de parole exceptionnelle, pour une circonstance exceptionnelle.

Il s’agit pour nous tous aujourd’hui de passer de l’idée à l’action. C’est aussi à cela que l’on reconnait le Maçon véritable… et pourquoi nous nous associons à cette initiative.

Christine Sauvagnac
Grand Maître

Vidéo et page du site de la Grande Loge de France


A suivre...


 :. S:., R:.F:., mes B:.A:.S:., M:.B:.A:.F:.

 
Il est impossible de trouver les mots tant notre peine est grande, pour vous faire part que notre respectable frère Frédéric-Pierre Isoz est passé à l’Orient Éternel cet après-midi, 26 mars 2020.
 
La lumière de son esprit érudit et fraternel brillera toujours en nos cœurs, comme en Loge lors de l’appel des Frères et des Sœurs passés à l’Orient Éternel.
 
Que notre foi, nos prières l’accompagnent près du Grand Architecte de l’Univers.
 
Gémissons, gémissons, gémissons, mais espérons.

Le parcours exceptionnel d’un Frère exceptionnel :

Né le 4/11/1971 à Lyon

Initié le 06/01/2004 dans la R :.L :. José Roig – Thomas Jefferson.

Vénérable Maitre des R :.:. De recherche Jean Scot Erigène et Marquis de Lafayette.

Chevalier Rose Croix, 18è degré du R :.:.:.:.

Directeur de la rédaction de la revue Points de Vues Initiatiques de 2017 à 2019

A rejoint la R :. :. Thomas More de la G :.:.C :.S :. Le 24/09/2019

Frédéric-Pierre Isoz a publié de nombreux articles et participé à de nombreuses émissions de radio.

Nous vous conseillons la lecture de son dernier ouvrage « Pourquoi Croyons-Nous ? » coécrit avec Claude Debru aux Éditions Odile Jacob

C’est une grande perte pour nous tous qui l’avons bien connu et pour la franc-maçonnerie tant ses connaissances étaient grandes et son désir de la partager avec tous, quel que soit le degré.

Frédéric-Pierre, tu nous manques déjà, énormément .

Maury 


 

Art du Tracé 
A chacun de retrouver symboles, progressions, apparentes ou cachées dans le tracé du mois.

Baudelaire




  • Directeur de la publication : Christine SAUVAGNAC
  • Comité de lecture : Marcel LAURENT, Christian GRUSQ & Thierry B.
  • Direction, communication & coordination de la lettre : Patrice HERNU
  • assisté de Bianca OBERT-SAUVAGNAC
  • Comité de rédaction : Michel S.; Vanessa D., Olivier G., Gérard W., Baptiste L., Eliane M., M.L...

Nous vous invitons toutes et tous à participer aux articles.

Disposition de protection des données et RGPD

Vos données - Identité : [weblet_destinataire_nom] - Email : [weblet_destinataire_email] - Protection : [complement_clef_cryptage]