C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Edito de Pierre Chastanier : Quelques Extraits du Courrier des lecteurs 5/8/2022
   

Edito de Pierre Chastanier : Quelques Extraits du Courrier des lecteurs   

(lecteurs dont je protège l’anonymat)

Bien évidemment ces propos ne reflètent que les pensées de leurs auteurs

Bonjour,

En effet le Wokisme est la réalisation de "1984" !
L'inclusion de tous les individualismes, aboutit à l'exclusion du grand nombre et du vivre ensemble !
En pratique, le démembrement des états, ferait émerger les régions les plus identitaires - Bavière en tête - et créerait un nouvel ordre européen, avec une hiérarchie des régions, basée sur " La Race " !
G Collomb, en disant les choses - un peu tard ! - n'a fait que nommer les stigmates, qui singularisent la France en Europe, et dans le monde ! La maladie crée le stigmate, et celui-ci est le signe de 40 ans d'erreurs.
La très grande majorité des français, est consciente de la gravité de la situation. Les problèmes, longtemps cachés, sont dénoncés chaque jours. Les maires, les députés Nupes, aux discours lénifiants, sont rejetés par les citoyens !
Il viendra un moment où, à défaut d'être entendus, les peuples agiront d'eux-mêmes !
Se mortifier devant les problèmes du "Sud", ne sert à rien. La corruption et l'explosion démographique ne sont plus de notre fait; La Turquie, l'Iran, la Chine,.....responsables, n'en assument pas les conséquences !
Salutations

*

*     *

Bel éditorial qui confirme l’heureux cheminement de ta pensée au fil de ces dernières années.

Deux petites et amicales remarques :

Quand tu écris : « À la question : voulez-vous devenir français… »

En réalité, ce n’est pas la réponse qui importe. 

Le drame est que cette question non seulement n’est plus posée mais est même dénoncée par ceux-là même qui devraient la poser ! 

Ta conclusion : « Touche pas à ma France » devrait te rendre, au moins retro activement, plus indulgent, moins sévère, envers ceux (Zemmour, Marine Le Pen) qui en ont fait leur devise depuis des années, voire des décennies. 

*

*     *

Cher Pierre,

Comme chaque année   je nous parle   de cette nuit du 04 aout 1789…ou la Noblesse et le Clergé , terrorisés par  la grande peur après la prise de la bastille,  ont surenchéri dans une ambiance  surchauffée  dans la salle des « menus plaisirs » à qui concèderai quelques « privilèges »……A quand une nouvelle  nuit du 04 aout où la « finance »  comprendra qu’elle doit partager !

En 1794 des esprits éclairés ont créé l’Ecole polytechnique, non pas pout « administrer » mais pour donner à chaque citoyen les moyens de se diriger lui-même par la connaissance et l’éducation

C’est en fait la création de l’Ecole polytechnique qui incarne la plus grande réalisation de la Révolution, car ce fut l’expression institutionnelle la plus poussée du vaste effort mené par l’élite néo-platonicienne française gravitant autour de Gaspard Monge, de Lazare Carnot et de Prieur de la Côte d’Or pour bâtir une véritable république en France et des nations républicaines semblables dans toute l’Europe. Ce dessein n’avait rien à voir avec le fait d’accorder à la population la « liberté » de choisir l’ignorance et le « droit » de rejeter le progrès scientifique comme les Enragés le proposaient alors et comme les partisans de l’ayatollah Khomeiny, le proposent aujourd’hui en Iran. La liberté et les droits de citoyens républicains signifiaient aux yeux des véritables dirigeants de la Révolution la possibilité pour des couches de plus en plus nombreuses de la population d’accéder au plus haut niveau de connaissance et de pratique sociale afin de contribuer à la prospérité générale de la nation. Ces dirigeants humanistes durent engager une lutte sans répit contre les menées subversives et terroristes orchestrées par l’Angleterre et ses alliés, et ils la menèrent sur un large front épistémologique où les principes les plus avancés de la science militaire, de l’éducation et de l’économie politique servaient une seule et même politique républicaine. La lutte qui se déroulait alors n’était pas celle, manipulée, qui opposait en apparence les Jacobins aux Girondins, ni, comme le suggère le schéma simpliste de la lutte des classes, le seul conflit entre un Ancien régime féodo-aristocratique et un ordre bourgeois-capitaliste émergeant : la véritable lutte opposait la vision du monde bestialiste qui sous-tendait la politique britannique, adoptée par Voltaire, Rousseau, Mirabeau et les masses « écologistes » que William Pitt et Marat lançaient comme un bélier contre la science, qui n’étaient que les instruments d’une conspiration britannique destinée précisément à empêcher l’établissement en France et en Europe de républiques alliées aux Américains - et les héritiers des grands bâtisseurs de nations, Louis XI, Henri IV, Colbert et Leibniz, les républicains acquis au progrès scientifique, économique et social dans lequel ils voyaient la condition nécessaire de la dignité et de la moralité humaines.

L’importance de l’Ecole polytechnique ne tient toutefois pas simplement à l’institution elle-même, qui a malheureusement été rapidement déviée de son objet original, mais à ce qu’elle a représenté historiquement et en termes scientifiques une percée, la solution épistémologique à une grave crise, une forme supérieure d’organisation sociale de la connaissance humaine néo-platonicienne, qui a imprimé un élan crucial au progrès scientifique et technique dans toute l’Europe et au-delà. Il n’est pas exagéré de dire que sans l’Ecole polytechnique, les réalisations de l’école de mathématiques de Göttingen et celles de la physique moderne auraient été impossibles ; sans elle, on ne pourrait pas plus expliquer la réémergence durant la seconde moitié du XIXème siècle du courant scientifique leibnizien avec Pasteur, Vernadski, Poincaré et de Broglie. 

 

*

*     *

Très cher Pierre,

Comme je te l’ai déjà dit et écrit plusieurs fois, avec respect, amitié et affection, ce ne sont pas les solutions qui manquent, comme tu le démontres avec talent à longueur d’éditoriaux.

Ce qui manque et qui est essentiel, c’est l’étude de la réponse à cette question :

Pourquoi ces solutions ne sont jamais adoptées et mises en œuvre ?

Pourquoi le système politique en place les rejette systématiquement ? 

Voilà, selon moi, le seul sujet d’étude et d’analyse qui importe.

Tu connais mes réponses, même si elles méritent d’être développées :

Un système politique oligarchique s’est mis en place à la chute de l’URSS. Comment fonctionne-y-il ? Comment se maintient-il ? Etc…

Le reste est littérature. 

Ce qui importe ce n’est pas ce qui devrait être fait, mais pourquoi et comment ce qui devrait être fait ne l’est pas. 

Amitiés, 

*

*     *

J'espère que les incendies vous ont épargnés.

En rompant tous les ponts avec la Russie, les Occidentaux se privent d'une poire contre la soif.

Face à la duplicité de l'Iran, la patience des EU, de l'Europe, des pays du Golfe et d'Israël s'épuise.

A tout moment, demain, dans un mois,.....les frappes arriveront, et l'Iran ripostera, d'où fermeture du détroit d'Ormuz. Et rien ! Car la Russie fera tellement monter les enchères que les prix exploseront,

l'Ukraine - passée par pertes et profits - sera livrée à la Russie. Et l'Europe pourrait mettre des années à surmonter la crise, entrainée par la rareté des matières premières. 

A supposer que le virus nous fiche la paix, que les terroristes financés par l'Iran ne gâchent pas les JO,.......

Et pendant ce temps, la Chine, en Afrique, en Amérique du Sud, en Asie,......

Et tout ça à cause du Donbass, dont personne ne connaissait l'existence !

*

*     *

Sur le moment, devant ta charge féroce contre les verts, j'ai oublié certains faits.

Les écologistes, les verts, ne sont que les " franchisés " français des grünen allemands.

Il s'est avéré, qu'à l'origine ces derniers sous prétexte de pacifisme, servirent à recycler d'anciens nazis ! En pleine guerre froide, l'anti américanisme - manipulé par le KGB – trouva utile une alliance entre les gauchistes, inféodés à Moscou, et des nazis haineux des Etats Unis.

Face à une classe politique issue, et pour cause, des 40 millions de membres du NASDP, ils cherchèrent à présenter un visage neuf.

Des intellectuels, écrivains, journalistes,.....servirent de caution morale.

Après tout, Hitler était végétarien, aimait les animaux et les enfants.

Seulement, chassez le naturel et il revient au galop !

Avant de mourir, Gunther Grass, prix nobel et idole des grûnen, lança une charge féroce contre les juifs et Israêl !

Des recherches révélèrent, tardivement, qu'à 17 ans, il s'engagea dans les SS. Il est vrai que sa famille apprécia l'entrée des allemands à Dantzig.

Pour être SS, il fallait prouver son aryanité sur 4 générations !

Pas étonnant qu'en France, on trouve de tout chez les verts; Extrême droite, extrême gauche, paganisme, Maoïsme, Pol Potisme, Néo Nazisme .......

 

Rien de nouveau sous le soleil !

*

*     *

Lénine, grand théoricien, exigeait des révolutionnaires et non des révoltés !

Le révolutionnaire, veut changer le monde pour tout le monde. Quant au révolté, il se contente de le modifier, afin d'y être inclus.

Il suffit de compter les soixante-huitards dans la "gauche caviar".

Les Wokistes et autres dégenrés de toute sorte, ont filtré l'histoire du monde aux travers d'analyses et réflexions des plus fumeuses.

Ce faisant, grâce à l'intersectionnalité, ils ont croisé différents combats et certains des plus haineux.

Ainsi, pour certains black muslims, de la Nation of l'Islam de Farrakhan, les hébreux étaient noirs, et c'est au contact des blancs, qu'une partie d'entre eux, s'est dégénérée au point de devenir des juifs et des blancs !

Ainsi donc, pour eux, au dessus des blancs, il y aurait les super blancs - super privilégiés - qu'il faut stigmatiser et priver de tout recours contre des discriminations ! 

M Diaye, en scolarisant ses enfants dans le privé, élitiste et privilégié, reconnait le privilège de l'argent.

Derrière le révolutionnaire de carnaval, il y a le révolté complexé.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

*

*     *

Je suis totalement d'accord avec cela. Dans mon domaine de prédilection, cela fait maintenant des années, depuis Sarkozy et encore plus ces cinq dernières années que je me bats pour que des décisions soient prises. Les lobbies sont très forts mais plus encore des jeunes certes très diplômés souvent X-Mines ont fait leur apparition en 2017 comme conseillers tant auprès de l'exécutif que dans des ministères, à l'Opecst présidé par Villani ...;. Ces jeunes n'ont jamais travaillé dans une entreprise et n'ont aucune expérience, ils ne rencontrent que des lobbys et ne se forgent des convictions qu'au travers de leur regard. En ce moment assez tard le soir après 22H il y a des débats sur l'énergie et nos "indépendance", sur ce qu'il faudrait faire avec de vrais experts, ne peut-on pas les écouter. C'est le message que j'ai fait passer à un conseiller de Panier-Runacher mais qui ne lui arrivera jamais. Réfléchir en Européen comme le veut Macron est une "conneries", l'Espagne fait cavalier seul, la Hongrie achète massivement du gaz au russe. Que voulons-nous ?

L'Allemagne a fait des choix énergétiques qu'ils ont tenté de nous imposer et l'on voit où cela les mène aujourd'hui l'Energiewende". Viendrait-il à notre secours si nous avions fait de tels choix!

Voilà un seul exemple des inepties énergétiques, il y en a bien d'autres, je me bats depuis trente ans à titre bénévole sur ce sujet et dans le seul intérêt de notre pays !

Je t'assure que je suis vraiment découragée. et que dire de la médecine ! François Braun, belfortain comme moi, a beaucoup d'expériences et de volonté, aura-t-il les moyens d'agir ?

J'en doute hélas,

Bel été à toi, 

 

 
Imprimer cette Weblettre