Tribune de mai 2022 - Renvoyer aux calendes grecques !   

Nous devons déposer mensuellement notre tribune à la rédaction municipale, au plus tard le 20 de chaque mois. À cette date, seul le premier tour a eu lieu. Au regard des résultats, on constate que dans le champ politique, la droite et la gauche républicaine sont renvoyées aux calendes grecques, les écolos aussi. On comprend mieux les raisons de cette chute vertigineuse des grands partis et de leurs discours inaudibles, à rendre malade la social-démocratie.

Pourtant, au Centre, nous pensons pour que la société aille mieux, il faut que les individus aillent mieux. Voilà pourquoi, nous considérons qu’une société harmonieuse est le fruit de la réussite et du bien-être individuel. C’est elle qu’il faut favoriser, car elle est le moteur de la société et du progrès social.

Les mécanismes : la volonté de réussir provoque le besoin du savoir, de créer sa propre entreprise, d’innover, qui pour finir crée de la croissance, des emplois, et plus généralement de la richesse et du pouvoir d’achat pour les Français.  

À Bonneuil, le ciel s’assombrit ! Le fief communiste du Val-de-Marne réalise son plus mauvais score 6,3%, soit 403 voix sur les 6362 bulletins exprimés, malgré un affichage en ville qui recouvrait l’ensemble des panneaux. Trop d’affiches, tue l’affiche ! Au niveau national et malgré une bonne campagne, le candidat Fabien Roussel ne réalise que 2,28%. Force est de constater que son électorat populaire a basculé vers les extrêmes.

A 22h00, après avoir annoncé tous les résultats du premier tour sur Bonneuil, le Maire a dit : « Le 24 avril, aucune voix ne doit aller à l’extrême droite ».  

Louise Geoffroy, Gilles David

unispourbonneuil@gmail.com         

 

Renvoyer aux calendes grecques ! 28/5/2022
Imprimer cette Weblettre