C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Edito de Pierre Chastanier :La Corse autonome ou indépendante ? 29/3/2022
   

La Corse autonome ou indépendante ?   

Les incidents qui se sont déroulés lors des funérailles d’Yvon Colonna, le berger indépendantiste corse condamné en 2012, après des années de cavale, pour l’assassinat du Préfet Erignac, qui est mort trois semaines après avoir été agressé en prison par un codétenu terroriste, ont démontré une fois de plus la nécessité de trancher tôt ou tard mais sûrement pas en pleine campagne électorale la question du statut de l’Ile de Beauté.

Près de Bastia, plus de 500 manifestants ont attaqué une caserne de CRS dont « certains » auraient chanté La Marseillaise le jour des obsèques du militant indépendantiste, accusant les métropolitains de « Francesi di merda » (il n’est pas besoin de traduire !

On se souvient de Raymond Barre qui après une série d’attentats avait fini par déclarer « Si les Corses veulent leur indépendance, eh bien ! Qu'on la leur donne !»

Or, il y a en Corse une minorité d’indépendantiste dont l’irrédentisme sera éternel et une majorité qui veut conserver la liberté de maudire le continent tout en jouissant de ses bienfaits !

Fait-il rappeler que la Corse nous coûte TRES cher (plus de la moitié des revenus des Corses proviennent d’emplois publics, les arrêts-maladie sont innombrables, les détournements des subventions de l’Etat et de l’Europe sont tellement connus qu’ils ne peuvent subsister que grâce à la corruption des fonctionnaires chargés d’en assurer la gestion. L’île est en fait devenue un véritable « paradis fiscal » ouvert à tous les trafics où l’océan des fraudes ne peut être dénoncé sans être immédiatement accusé de racisme anti-Corse  

Déjà, bien avant Barre, Clémenceau proposait en 1871 de restituer la Corse à l’Italie !

Faudra-t-il longtemps encore supporter ses mafias souveraines avec leurs parrains et leurs protecteurs quand la seule loi qui compte n’est pas celle de la République mais celle du sang versé, la seule morale, celle de la criminalité, la seule religion, celle du culte de la famille.

Faudra-t-il voir cette île, transformée en Las Vegas méditerranéen où s‘installeront dans l’anonymat des montagnes les chimises de tous les trafics ?

Une seule chose est sûre, si la Corse redevient indépendante il ne se passera guère de temps avant que les mafias siciliennes, la ‘Ndrangheta calabraise, les mafias russes ou chinoises ne s’y implantent définitivement et il n’est pas sûr que les indépendantistes d’aujourd’hui jouant aux fiers-à-bras devant nos CRS soient aussi vaillants devant ces criminels endurcis tombant sur l’île comme la vérole sur le bas-clergé !

Alors, Chers Compatriotes Corses, à vous de choisir :

  • Voulez-vous partager le destin de la France en en respectant les lois ? 
  • Voulez-vous, laissés à vous-mêmes, tenter l’aventure de l’indépendance … sans notre soutien militaire et financier ?

Il serait peut-être temps de vous décider ! … Une bonne fois pour toutes !   

Pierre Chastanier

 
Imprimer cette Weblettre