C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Edito de Pierre Chastanier : L’Union des Droites : 25 avril 2022 ! 8/3/2022
   

L’Union des Droites : 25 avril 2022 !   

Rien n’est jamais plié dans une élection présidentielle !

On se souvient de Valérie Giscard d’Estaing qui n’imaginait même pas pouvoir être battu fin 1980 !

On se souvient de « l’irrésistible ascension » de Balladur en Janvier 1995 qui fut finalement devancé par Jacques Chirac au premier tour !

Tant de choses peuvent arriver !

  • La reprise du Covid ?
  • La fin de la Guerre d’Ukraine ?

Pour l’instant, Emmanuel Macron tout à ses fonctions de Président-Candidat, infiniment plus Président que candidat d’ailleurs, ne serait-ce qu’à cause de la guerre, échappe aux interrogations sur son bilan, comme l’avaient fait, il faut bien le dire, ses prédécesseurs.

Mais il y aura un second tour !

  • Redite du débat Macron – Le Pen de 2017 contre une prétendante mieux aguerrie ?
  • Remontée spectaculaire d’Éric Zemmour plus vraisemblablement que de Valérie Pécresse qui risque de voir (si ce n’est pas elle-même) une partie de ses troupes rejoindre le favori ?

Le soir du débat on parlera certes d’Ukraine si la guerre dure toujours : l’un pour vanter tout ce qu’il a fait, l’autre pour rappeler évidemment tout ce qu’il aurait bien mieux fait que lui !

Mais entretemps les Français seront passés de nombreuses fois à la pompe. A 2 € le litre les souvenirs des Gilets Jaunes seront dans toutes les mémoires !

J’ai à plusieurs reprises rappelé le piège tendu à la Droite en 1986 par le Président François Mitterrand : Jean-Marie Le Pen avait fait 0.74% aux Présidentielles de 1974 et en 1981 il n’avait même pas pu se présenter. C’est dire à quel point le FN n’empêchait pas le RPR de dormir !

En lui ouvrant sur ordre les portes des médias publics il réussit à le lancer magistralement pour détruire le RPR par un effet de « vases communicants »

  • 1974 :  JMLP 0.74%
  • 1981 :  JMLP    Pas de parrainages
  • 1986 :  Intervention de François Mitterrand auprès des Chaînes publiques de Télévision
  • 1988 :  JMLP 14.39%
  • 1995 :  JMLP  15%
  • 2002 :  JMLP 17.79%
  • 2007 :  JMLP 10.44%
  • 2012 :  MLP 17.90%
  • 2017 :  MLP 33.90%

La Droite dite Républicaine (C’est la Gauche qui l’a qualifiée ainsi) sous l’influence de Jacques Chirac qui a complètement raté l’occasion unique qui lui était donnée de rassembler le peuple français en 2002 s’est imposée aux élections successives un véritable « cordon sanitaire » fustigeant tous ses membres qui aux Municipales ou aux Régionales acceptaient des voix du FN (On se souvient de Charles Million à Lyon).

Aujourd’hui encore, Valérie Pécresse (contrairement à Éric Ciotti) appellera à voter Macron si elle n’est pas présente au second tour.

Il semble clair que Marine Le Pen même si, présente au second tour, elle améliore son score, a peu de chances de gagner dans les circonstances présentes contre Emmanuel Macron (Chef d’Etat, Chef de Guerre). Et comme le dit justement Éric Zemmour

Aux Législatives qui vont suivre :

  • Marine Le Pen aimerait rassembler les voix des Droites mais elle ne pourra pas
  • Valérie Pécresse (si elle n’a pas fait alliance avec Emmanuel Macron) ne voudra pas
  • Éric Zemmour qu’il soit ou non présent au second tour (sauf bien sûr s’il l’emportait contre Emmanuel Macron ce qui est fort improbable) sera donc le seul candidat aux Législatives qui voudra et qui pourra rassembler les Droites si Marine Le Pen et Éric Ciotti acceptent de faire alliance avec lui.

Et si la Présidentielle escamote, guerre d’Ukraine oblige, le débat démocratique que les Français attendent, les préoccupations concernant le pouvoir d’achat, l’immigration, la sécurité, la santé, l’éducation, l’indépendance énergétique, seront au premier plan des programmes des candidats.

Le Dieu du suffrage universel est bien malicieux :

Je l’ai dit à plusieurs reprises quand le jeune Président descendait de l’Olympe : « Quos vult perdere Jupiter dementat » Jupiter rend fou celui qu’il veut perdre 

Il est capable de lui imposer …une cohabitation !   

 

Pierre Chastanier

 
Imprimer cette Weblettre