Simone Veil 20/8/2018

Elle incarne l’humanisme en acte et en esprit...
   

Hommage

https://s2.lemde.fr/image/2017/06/30/534x0/5153553_6_028c_le-23-fevrier-1975-a-caen-simone-veil-alors_e53ba20559d6566c6834cc494771b5cf.jpgLa GLCS a rendu hommage à Simone Veil. Nous recherchons le texte de cet hommage. Voici un extrait de l'éditorial du Grand Maître Christine Sauvagnac (2017).

 

 

 

 

 

 

 

[La] voie de l’humilité se conjugue avec l’immodestie de notre espérance personnelle et sociale : des personnages non-initiés par la voie maçonnique l’illustrent à merveille.

Aussi la Grande Loge des Cultures et de la Spiritualité tient à rendre un hommage particulier à Simone Veil. Ses combats entrent en résonnance avec notre propre identité. Peut-on parler de sœur sans tablier ? Ce serait faire honte tant bien d’entre nous le portons sans toujours le mériter. A sa différence.

Elle incarne l’humanisme en acte et en esprit, particulièrement en l’inscrivant dans trois grands moments du siècle écoulé : l’horreur des camps, laquelle rappelle la déchéance toujours possible de toute culture, aussi grande soit-elle, vers le génocide et la négation de soi - nous revoilà ramenés à l’exigence d’humilité civilisationnelle au-delà de celle individuelle -, l’émancipation des femmes et l’espérance européenne.

Désespérances de ce siècle ? Mais aussi espérances. Ayant survécu à la déportation à Auschwitz, avec une détermination exceptionnelle, elle a déployé cette même volonté pour la conquête du droit des femmes à disposer de leur propre corps, elle est également l’une des figures majeures de la construction Européenne et de sa nécessaire réconciliation. Si toute culture doit s’enraciner dans le respect de son histoire et pourquoi pas dans l’amour de son territoire, elle doit vivre en « Paix et Harmonie » dans son continent.

 
Imprimer cette Weblettre