C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Edito de Pierre Chastanier : Une affaire pliée !!! 15/12/2021
   

Une affaire pliée !!!   

Si elle ne commet pas de graves erreurs Valérie Pécresse sera sans doute demain la première femme Présidente de la République.

Le résultat d’un parcours édifiant :

Une excellente formation (HEC, ENA) après sa prépa chez les Jésuites. Un engagement politique précoce après une brève carrière au Conseil d’Etat. Elue Députée à 35 ans puis deux fois Ministre, Enseignement Supérieur en 2007 puis Budget en 2011, elle devient en 2015 présidente du Conseil Régional d’Ile-de-France  et réélue elle annonce en 2021 sa candidature à la Présidence de la République.

Face à elle, à Droite, deux candidats (Eric Zemmour et Marine Le Pen) qui associés arriveraient certainement en tête au premier tour …mais perdraient ensuite au second derrière Emmanuel Macron. Dans cette hypothèse, Valérie Pécresse serait alors probablement écartée ! Mais qu’elle se rassure, sauf catastrophe, à Droite comme à Gauche, les Egos des candidats sont  tels qu’ils préfèreront tous perdre plutôt que de s’unir à un concurrent mieux placé !

Emmanuel Macron, Président sortant et Président de l’UE au moment de l’élection arrivera sans doute en tête au premier tour

Il restera alors aux forces de droite écartées du fait de leur division, derrière Valérie Pécresse, soit de voter pour elle soit d’aller à la pêche, mais ce serait alors favoriser une réélection d’Emmanuel Macron.

Ils voteront donc « Valérie Pécresse » d’autant qu’avec Eric Ciotti, elle leur donnera suffisamment de gages de sa détermination à exercer une politique régalienne plus vigoureuse (sécurité, immigration) sans susciter à Gauche des oppositions aussi mobilisées que si Marine Le Pen ou Eric Zemmour arrivaient à se qualifier pour le second tour.

Elle est suffisamment entourée pour n’avoir pas besoin de conseils !

Attention tout de même car pour Emmanuel Macron et ses équipes elle va devenir l’ennemie à abattre et tous les coups seront permis.

J’espère qu’elle ne traîne aucune casserole car au moment où Claude Géant, ex bras droit pendant 10 ans de Nicolas Sarkozy, vient de passer sa première nuit en prison à la Santé et où ce dernier attend lui-même les verdicts de ses renvois en Appel, la politique est devenue dangereuse et les « Cabinets noirs » sont toujours à craindre.

Au côté « grande bourgeoise versaillaise » elle doit répondre en s‘approchant du peuple qui la considère de la même classe sociale élitiste qu’Emmanuel Macron (c’est bien sûr le cas).

A l’aspiration à la Sécurité et à la préservation de l’Identité française elle doit donc répondre aussi par des engagements très concrets concernant le Pouvoir d’achat des Français, la Justice sociale, l’Egalité des chances, la Participation dans l’entreprise, l’Appel à une plus grande démocratie participative (referendums, part de proportionnelle aux Législatives).

Problème : Bien que les LR soient très fortement implantés sur le territoire (Députés, Sénateurs, Conseils Départementaux, Maires de grandes villes) et malgré le souhait habituel des Français de donner une majorité au nouvel élu, les électeurs  à Droite comme à Gauche, écartés par la désunion risquent de rechercher une « compensation » dans un troisième tour législatif…

Mais à chaque jour suffit sa peine. Pour l’instant il faut battre le terrain.

Et se rappeler la citation de Voltaire (plus vraisemblablement attribuée à Antigone Doson Roi de Macédoine) : «Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge"

Pierre Chastanier

 
Imprimer cette Weblettre