C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Edito de Pierre Chastanier : Facéties ! 23/10/2021
   

Facéties !   

Nos grandes écoles ne sont plus ce qu’elles étaient !

Chacun se souvient de cet ancien Ministre de l’Education Nationale, Agrégé de Lettres Classiques, aujourd’hui Académicien qui, à la télévision, répondit à la question 7x9 = 57 au lieu de 63 !

Aujourd’hui c’est un Enarque, Ministre des Finances qui explique que diminuer le Prix de l’essence en abaissant les Taxes reviendrait à une perte importante de fiscalité alors qu’il devrait dire empêcherait d’empocher un surcroit de fiscalité non justifié.

En effet le prix de l’essence à la pompe est égal à (P+D+T) x 1.2 puisque la TVA au taux de 20% est perçue sur P (prix industriel du pétrole raffiné) mais aussi sur D (coût de la distribution) et également sur T (Taxe sur les produits énergétiques TICPE actuellement de 0,60 €  sur le SP 95).

On voit donc par exemple que le SP 95 qui à 1.65 € le litre s’est majoré de 34.1 cents en 1 an  à TICPE inchangée  a augmenté en raison de l’augmentation du prix du baril de pétrole, des coûts de raffinage et de distribution : augmentation majorée de la TVA à 20%

Il y a donc, Monsieur le Ministre dans ces 34.1 cents d’augmentation une aubaine de (34.1x 0.2)/1.2 = 5.6 cents d’€ de supplément de TVA dû à la hausse du prix du pétrole que l’Etat n‘aurait pas perçu si le prix du pétrole n’avait pas bougé.

Que vous vouliez profiter de l’aubaine, pourquoi pas mais par souci d’équité vous auriez pu abandonner ce supplément de TVA injustifié !

La France consommant 50 millions de mètres cubes  de carburants par an ce supplément est donc de : 50x109x 0.056 = 2.8 milliards d’€ à fiscalité inchangée par rapport au prix antérieur du pétrole

L’effort « anti inflation » de 100 € en faveur de 38 millions de Français les plus modestes (gagnant moins de 2.000 € par mois) n’est donc pas de 3.8 Milliards d’€ comme annoncé mais tout simplement de 1 milliard d’€. L’Etat reprend d’une main les ¾ de ce que l’autre main envisage de donner !

Il faut apprendre à compter et dire la vérité !

Zemmour

Le Pas-encore-candidat bénéficie d’une couverture médiatique qui défavorise tous les candidats déjà déclarés ! Ce n’est effectivement pas très convenable même si on ne décompte pas le temps d’antenne des Ministres qui l’attaquent !

Pourquoi ?

Parce qu’il dit tout haut ce qu’une bonne majorité de Français pense tout bas !

Mais aussi parce que discrètement l’Elysée favorise sans doute son ascension.

Voter Zemmour c’est voter Macron car s’il lui est opposé au second tour, le TSZ (Tout Sauf Zemmour) qui mobilisera contre lui la bien-pensante alliance macronisme + gauche verte+ gauche insoumise + communistes permettra au Président sortant de l’emporter plus sûrement que contre le candidat républicain s’il arrivait à être présent au second tour (dans ce cas une bonne partie de la Gauche anti-Macron irait à la pêche !).

Le calcul est peu hasardeux car pour le Président sortant, les LR sont tellement stupides qu’ils ne manqueront pas de choisir le 4 décembre le plus mauvais candidat (à moins qu’on autorise Eric Zemmour à participer à cette pseudo-primaire) , comme les Ecologiste à peu de voix près ont failli choisir une woke, néo féministe, racialiste, indigéniste, anticoloniale !  

Je reconnais bien volontiers le brio de M. Eric Zemmour, talentueux, cultivé, énergique. Quel dommage qu’il se détruise lui-même (Quos vult perdere Jupiter dementat !).

Sommes-nous contre les Immigrés ?

Ne préférons-nous pas un immigré sérieux, travailleur, cherchant à s’intégrer voire à s’assimiler, respectant notre mode civilisationnel et nos valeurs républicaines à un Français de souche ou de 2ème, 3ème génération ou plus, voyou, trafiquant de drogue, délinquant…

Devons-nous insulter nos opposants en les traitant d’imbéciles (même quand ils n’ont guère le sens de l’humour comme Mme Schiappa)

Quand on veut rassembler il faut savoir avaler les couleuvres (et même les anacondas) et ne pas répondre sur un mode enfantin : « Quand on m’attaque, je cogne trois fois plus fort ! »

M. Zemmour, si vous voulez une petite chance de gagner (mais peut-être n’est-ce pas votre but si vous vous contentez d’être un lanceur d’alerte car même battu personne ne pourra ignorer vos propositions) il faut changer votre façon d’être, reconnaître certaines erreurs dans vos propos (sur Pétain, sur les immigrés, sur l’Islam en tant que religion), ratisser plus large en étant plus consensuel, vous souvenir du passé de votre famille pour mieux accueillir les malheureux, étoffer votre discours car vous en êtes capable sur des sujets moins monolithiques.

Les Français veulent qu’on leur parle d’immigration, sans doute mais aussi de pouvoir d’achat, de sécurité, de justice, d’emploi, de formation des jeunes…

Ne gâchez pas votre talent en vous abaissant par des réactions incontrôlées !


Pierre Chastanier

 
Imprimer cette Weblettre