C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Edito de Pierre Chastanier : Cent propositions pour la France (Suite 2) 13/10/2021
   

Cent propositions pour la France (Suite 2)   

Tout au long de la campagne, je vais parfois vous proposer des solutions qui, selon moi, pourraient répondre aux 100 questions posées pour choisir un CAP pour la France.

Merci de ne pas les considérer pour autre chose qu’une modeste réflexion sur ce qui je l’espère pourrait inspirer certains candidats

Les Institutions (suite)

  1. Etablir une règle de proportionnalité pour le Parlement
  2. Retour à un septennat unique
  3. La pratique du vote bloqué au Parlement
  4. Dégraissage du tissu législatif
  5. Referendum d’initiative populaire
  6. Réforme des statuts des Ministres et anciens Ministres
  7. Réduction des cumuls de mandats
  8. Simplification des recours contre l’Etat et les Administrations
  9. Réforme des Territoires et de leur organisation
  10. Moralisation de la vie politique

Certains sujets seront traités ensemble

6/100 : Réforme des Statuts des Ministres et Anciens Ministres

Angela Merkel qui vient de quitter ses fonctions faisait ses courses elle-même au Super Marché (même si sans doute un service discret de sécurité pouvait l‘accompagner).

Lorsque j’étais Doyen de la Faculté de Médecine de Saint-Etienne, nous étions conviés, les doyens des 4 Facultés,  pour un déjeuner annuel chez Antoine Pinay , Grand Ministre des Finances de la  IVème  République , dans sa ville de Saint-Chamond ; Il nous recevait dans sa toute petite villa de 100 m2.

O tempora, O mores ! Nos Ministres vivent dans un luxe tapageur. Plantes vertes (nom donné aux policiers de garde à la porte), voitures avec chauffeur, vie princière (On se souvient du dîner de François de Rugy dont l’opulence fit scandale ce qui le força à quitter l’Hôtel de Lassay) et pour les Anciens Premiers Ministres et Ministres de l’Intérieur , voiture avec chauffeur et Officier de Sécurité jusqu’à leur mort ! En bénéficient aujourd’hui pour ne parler que des Anciens Premiers Ministres : Edouard Philippe, Bernard Cazeneuve, Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault, François Fillon, Dominique de Villepin, Jean-Pierre Raffarin, Lionel Jospin, Alain Juppé, Edouard Balladur, Edith Cresson, Laurent Fabius !

Pour les anciens Présidents c’est encore mieux : En plus d’une généreuse retraite qui s’ajoute à la retraite du régime général liée à leurs fonctions antérieures ils perçoivent à vie un complément de retraite de 6.000 € par mois (et 12.000 € par mois de plus soit 18.000 € au total s’ils acceptent de siéger au Conseil Constitutionnel) , un très vaste bureau de fonction luxueusement meublé par le mobilier national, deux personnels de maison, sept collaborateurs, un véhicule avec deux chauffeurs, tous les transports gratuits, deux policiers pour assurer leur protection….et des conférences généreusement payées à travers le vaste monde !!!

Tout cela même des années après qu’ils aient quitté leurs fonctions ! On pourrait décupler les exemples de ces pratiques inacceptables !

Il est temps qu’à l’instar des Pays nordiques ceux qui veulent SERVIR l’Etat ne commencent pas par SE SERVIR.

Je n’aurai pas la cruauté de rappeler le nom du Ministre qui s’étant fait arrêter pour excès de vitesse au volant d’une Porsche Cayenne sortit une carte grise au nom de la Fondation des Pièces Jaunes !

7/100 – Réduction des Cumuls de Mandats

Tous vous diront la main sur le cœur que s’ils souhaitent conserver un mandat local, départemental ou régional c’est pour être plus proches de leurs électeurs afin de mieux connaître leurs préoccupations !

Certes les élus doivent être convenablement payés (ne serait-ce que pour éviter des tentations combien présentes !) mais comme on ne peut pas être au four et au moulin, il est grand temps d’interdire le cumul de deux mandats exécutifs et d’ouvrir la démocratie représentative à de nouveaux citoyens en n’autorisant

  • Soit un mandat local ou départemental avec éventuellement un rôle exécutif
  • Soit un mandat national ou régional cumulable avec un mandat local ou départemental mais sans rôle exécutif.

La meilleure façon d’améliorer la rémunération des élus (ils sont 618.384 en France soit 1 pour 100 habitants environ, ce qui est énorme, même si plus de la moitié sont des Conseillers Municipaux bénévoles) est d’en réduire le nombre

Avec 925 Députés et Sénateurs la France est un des pays européens les plus dotés (1Parlementaire pour 72.000 habitants contre 1 pour 115.000 en Allemagne).

Rappelons pour comparer nos deux pays qu’il y a en France 35.228 Communes dont 25.454 de moins de 1000 habitants pour 67.39 millions d’habitants alors qu’il n’y en a que 10.795 en Allemagne pour 83,155 millions d’habitants!

9 – Réforme des Territoires et de leur organisation

Arrêtons de décliner à l’envi notre millefeuille administratif : Etat, Région, Département, Métropoles, Communautés de communes, Cantons, …chaque échelon avec une duplication stupide de son nombre de fonctionnaires souvent embauchés pour des raisons électoralistes (Une de nos amies, Préfète, me faisait remarquer qu’elle ne disposait au sein de sa Préfecture pour l’ensemble des fonctions étatiques que d’un nombre de fonctionnaires bien plus réduit que celui du Conseil Départemental !). Il est vrai que lorsqu’on embauche le fils ou la fille d’un électeur, toute la famille vous en sait gré !!!

Il est indispensable de mieux répartir les fonctions gouvernementales pour éviter de coûteux doublons.

Les fonctions régaliennes, Police, Justice, Défense, Diplomatie, doivent bien évidemment restées centralisées au niveau de l’Etat.

Mais il serait beaucoup plus judicieux que soient dévolues aux 13 Régions : l’Education, la Santé, l’Activité économique, la Culture, et que soient réservés les problèmes interrégionaux (aménagement du territoire, infrastructures, …) à une Haute autorité du Plan regroupant en Commissions les délégations régionales concernées.

Qu’on en juge : Pour l’Education nationale par exemple on dispose de 1.162.850 fonctionnaires dont 296.350 agents pour administrer les 866.500 enseignants dans 61.500 établissements ! Mieux que l’Armée Rouge ou la General Motors du temps de leurs splendeurs. Ne serait-ce pas plus efficace de les diviser en 13 Autorités Régionales ?

10 – Moralisation de la vie politique

Nous avons assisté ces dernières années à un florilège de situations choquantes ayant conduit à des condamnations.

Chirac, DSK, Fillon, Alain Juppé, Edith Cresson, Cahuzac définitivement condamnés, Sarkozy, condamné en première instance dans plusieurs affaires, Balladur, procédure en cours,

Sans parler d’Urvoas, Balkany, Bertrand, Mouillot, Tapie, Mélenchon, Royal, Thévenoud, Guéant, Lagarde, Pasqua, Bédier, Roussin, Gillibert, Hervé, Médecin, Mellick, Carignon, Emmanuelli…également définitivement condamnés…

Ça fait beaucoup !!!

Les tentations sont fortes de confondre les finances de l’Etat et sa poche personnelle mais la Justice doit être intransigeante contre ceux qui détiennent le pouvoir. Une seule solution : l’inéligibilité à vie pour un élu condamné pendant l’exercice de ses fonctions

Mais il faut aussi revoir les règles concernant la corruption et les pouvoirs donnés en matière d’urbanisme.

 

La vie politique est exigeante. Elle demande de la vertu !

 

Pierre Chastanier

 
Imprimer cette Weblettre