C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Edito de Pierre Chastanier : Canada dry ? 29/9/2021
   

Canada dry ?   

On se souvient de l’expression utilisée autrefois par le FN Jean-Marie Le Pen pour stigmatiser ceux qui essayaient de lui voler certaines prises de position.

La même expression était aussi utilisée mais en sens inverse par la Gauche pour stigmatiser ceux (comme Thierry Mariani à l’époque) qui cherchaient à rapprocher Droite Républicaine et FN.

Aujourd’hui nombreux sont ceux qui tentent de s’approprier les prises de position clivantes d’Éric Zemmour sur l’immigration et le danger représenté selon lui pour la France par les Musulmans (pris dans leur globalité) ce qui lui a valu il y a quelques années deux condamnations pour incitation à la haine raciale devant la Cour d’Appel de Paris.

Ce matin encore sur RMC, l’interviewer bien connu qui le harcelait (comme il le faisait encore il y a peu avec Marine le Pen) lui coupant sans cesse la parole et ne le laissant pas répondre, lui en voulait visiblement d’avoir suggéré aux parents musulmans de ne donner un prénom arabe à leur progéniture que derrière un premier prénom français gage pour lui du respect porté à la France et d’une bien meilleure intégration lorsqu’ils rechercheraient du travail !

Le « Jean-Jacques » rêvait-il de s’appeler Mohammed ? Toujours est-il qu’une fois de plus l‘agressivité inutilement déployée aboutit à l’effet inverse de celui souhaité. Elle porte les auditeurs à prendre parti en faveur de la victime et la fait grimper dans les sondages!

Et voilà qu’immédiatement après cette interview un candidat à la Primaire éventuelle des LR et UDI, Michel Barnier, homme de grande qualité, expérimenté, ayant la fière allure d’un Présidentiable, prend aussi une position « Canada dry » mais cette fois sans se mouiller en proposant s’il est élu un referendum sur l’immigration qui permettrait au peuple français de faire un choix.

On sait bien cependant que dans un referendum tout repose sur la formulation de la question !

Canada dry ?

Les humanistes considèrent à juste titre que la Loi de 1905 garantit la liberté de croyance et donne donc de ce fait le droit aux parents de choisir le prénom d’un enfant propre à leur religion, leur coutume, leur région, leur ethnie,…

Les plus intelligents d’entre eux, conscients des difficultés d’intégration auxquelles se heurteront sans doute un jour leurs descendants s’ils s’appellent Mohammed, Hapsatou ou tout autre prénom marquant fermement leur origine , leur donneront au moins deux prénoms dont un prénom traditionnel français.

Cela aura le mérite de permettre plus tard à leurs enfants de choisir.

Julius Mazarini, italien devenu Premier Ministre français, ne s’était-il pas fait baptiser Jules Mazarin ?

Demain peut-être un jeune Nord-Africain prénommé Mohammed préfèrera-t-il s’appeler Michel si on lui en donne la possibilité sans avoir à passer par un avocat pour déposer une requête afin d’être « audiencé » par un juge et un procureur ou plus simplement depuis la circulaire de 2017 à déposer une demande en Mairie à condition (c’est ce que dit la circulaire) d’avoir « un intérêt légitime à ce changement ».

Finalement le Canada dry a peut-être du bon !

S’il est candidat il faudra tout de même attendre de M. Eric Zemmour des propositions plus larges que sa seule obsession sur l’immigration. 

L’éducation, l’économie, la santé, l’environnement, la justice, la sécurité, l’Europe, le développement du tiers-monde, voilà bien, entre autres, des sujets qui devront être abordés par tous les candidats.

Du pain sur la planche !

 Pierre Chastanier

PS : Comme je ne souhaite surtout pas importuner, merci à tous ceux que mes éditos ennuient de me le faire savoir en cliquant sur ce lien : p.chastanier@wanadoo.fr

 
Imprimer cette Weblettre