C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Editos Pierre Chastanier - La France en déclin ? 20/9/2021
   

La France en déclin ?   

Je ne vais évidemment pas parler ici du livre d’Éric Zemmour (que je n’ai pas encore lu) mais du positionnement de ce « potentiel candidat » à la prochaine Présidentielle.

Certes il n’a pas intégré l’ENA bien qu’il en soit devenu aujourd’hui un des membres du Jury d’Admission (d’autres ont bien raté l’ENS !) mais reconnaissons tout d‘abord la grande culture de ce polémiste que beaucoup de « Politiques » feraient bien d’essayer d’imiter.

Notre Nation est de tradition gréco-latine et judéo-chrétienne et chaque peuple est en droit de revendiquer sa spécificité et de chercher à la préserver même si, chez Zemmour, de constants relents maurassiens relatifs à une religion (qui n’est d’ailleurs pas la sienne) nous font penser qu’il se rapproche de plus en plus de cette frange intégriste ouvertement identitaire des catholiques « tradis » qui perçoivent les racines chrétiennes de notre pays comme le seul garant de l’ordre moral et social.

On est loin de l’encyclique « Fratelli tutti »  du Pape François !

Tout discours généralisateur est forcément inconséquent. Les Musulmans ! Les Africains ! Comme si l’on pouvait placer tout le monde dans le même panier.

Mais tout de même ne lui faisons pas dire ce qu’il n’a pas dit !

Et quand on voit des journalistes stupides comme cette jeune femme de France info toute fière de proposer d’ajouter « OB » après la première lettre de son nom, on est affligé par l’indigence de certains présentateurs !

Non, Eric Zemmour malgré tous ses talents n’a pas vraiment le « profil présidentiel » beaucoup moins par exemple qu’un Michel Barnier !

Le veut-il d’ailleurs ?

Que dira-t-il lorsqu’on parlera économie, enseignement, santé, écologie, défense, forces de l’ordre, questions sociétales, là où il faut essayer de rassembler au lieu de se contenter de critiquer ?

Réindustrialiser la France par exemple reste trop vague. La mondialisation est passée par là et personne ne voudra plus demain racheter au prix fort des produits que l’Asie du Sud-Est nous procure aujourd’hui pour presque rien (N’oublions pas d’ailleurs que le prix de la fabrication industrielle d’un produit dépasse rarement 20% de son prix de vente TTC).

La réindustrialisation possible est ailleurs, vers les hautes technologies ce qui implique une meilleure éducation. Ce n’est pas en étant 23ème au classement PISA qu’on y arrivera.

Mais tout n’est pas à rejeter dans les propositions d’Éric Zemmour, loin de là.

Et force est de constater qu’après les discours de certains Ecologistes, des Antivaccins, des Racialistes à la mode américaine, des prétendus progressistes Bobos qui défendent pêle-mêle les antinucléaires, les anti-chasseurs, les minorités discriminées, les luttes féministes et décolonialisatrices  quitte à tolérer les séides de la Charia, nous n’évoluerons bientôt plus sur la même planète et il sera utopique d’espérer parler de « France réconciliée ».

L’homme blanc de 50 ans, chrétien et hétérosexuel : voilà l’ennemi !!!

Si on n’y prend pas garde on risque donc en refusant de voir certains problèmes que Zemmour soulève, sur l’immigration incontrôlée, sur l’absence d’assimilation, sur la sécurité dans les quartiers de voir se fracturer de plus en plus un peuple qui renie son passé.

C’est pourquoi, la Droite républicaine doit de toute urgence trouver le chemin de l’Unité. Alors que ses idées sont maintenant majoritaires dans le pays qui n’en peut plus de la monarchie macronnienne, qui sait très bien que Marine Le Pen ne rassemblera jamais les Français, qu’Éric Zemmour quel que soit son talent manque de l’appui d’un parti.

Il faut tout faire pour unir les talents, les intelligences, les bonnes volontés, les désintéressements au service du pays.

Sinon, tôt ou tard, la France ne sera plus la France

Pierre Chastanier

 
Imprimer cette Weblettre