C-I-U            Pages-texte            S'abonner        Masquer Menu           Smartphone
Weblettre

Editos Pierre Chastanier - On prétend que nous avons la Droite la plus bête du monde ! 26/8/2021
   

On prétend que nous avons la Droite la plus bête du monde !   

Interrogé récemment par Sonia Mabrouk sur Europe 1, le Président de la Région Hauts-de-France, Xavier Bertrand, a récemment persisté dans son refus de participer à une primaire de la droite et du centre pourtant souhaitée par les responsables de son ancien parti Les Républicains.

Voici des extraits de ses déclarations.

«En aucun cas de figure je n’accepterai de participer à une Primaire. Ce n’est pas mon affaire. Je veux un contact direct avec les Français. Je suis allé cet été à leur rencontre (…) j’ai vu des Français qui sont amoureux de leur pays, combatif mais inquiet aussi de l’avenir de leurs enfants ».

Face à lui,  Valérie Pécresse, Laurent Wauquiez et Bruno Retailleau ont signé début juillet une tribune commune pour réclamer cette Primaire dès que possible. Hervé Morin et Michel Barnier pourraient s’y associer.

Aucun d’eux ne voit évidemment en Xavier Bertrand « l’Homme providentiel » qui tel le De Gaulle du 18 Juin tirerait la Droite et le Centre de l’ornière fatale dans laquelle ils se sont embourbés.

Une chose est sure : Avec deux candidats l’échec de la Droite Républicaine est couru d’avance d’autant que si Eric Zemmour est aussi de la partie il prendra bien ses voix quelque part et pas seulement au RN !

Quelle heureuse surprise (surprise ?) pour Emmanuel Macron qui voit là sa réélection pratiquement assurée dans l’hypothèse d’un second tour contre Marine Le Pen.

Xavier Bertrand joue-t-il au Poker menteur, jeu d’enchères et de bluff par excellence ?

Ne comprend-t-il pas que la Droite éliminée par Macron en 2017 après la furieuse bévue de François Fillon et la crise d’Ego humilié d’Alain Juppé n’a de chance de battre Marine Le Pen pour être présente au second tour que si elle s’unit (y compris les Dupont-Aignan, Poison et Zemmour)

La Primaire, réservée aux militants des partis concernés à jour de leurs cotisations, pour éviter l’entrisme indécent d’électeurs de Gauche qui pour faire battre Nicolas Sarkozy n’ont pas hésité en 2016 à participer à la Primaire de Droite et pour cela à payer 2 € et à déclarer la main sur le cœur qu’ils adhéraient aux valeurs de la Droite et du Centre (les sondages ont estimé cette présence frauduleuse à plus de 10%).

Si un seul candidat sortait de ce panier de crabes quitte à promettre aux autres un rôle actif dans le Gouvernement qu’il mettrait en place en cas de victoire, sa chance quel qu’il soit ou quelle qu’elle soit de se retrouver au second tour ne serait pas nulle.

Et dans cette hypothèse la réélection du Président Macron serait bien compromise.

Est-ce que ce serait préférable pour autant ?


Pierre Chastanier
 

 
Imprimer cette Weblettre